Triloguenews. com : traiter l’info autrement

Interviewé sur MCD en langue arabe par  Rita Khoury et Tarik Hamdan, Elias Masboungi a  longuement présenté le site “triloguenews.com” expliquant qu’avec la crise de la presse écrite et la profusion de sites d’info de bas niveau, sans parler des réseaux asociaux, il fallait mettre le holà et traiter l’info autrement.
Survoler l’actualité et l’encadrer d’analyses, de commentaires, de décryptages pour perpétuer les valeurs de probité, d’indépendance, d’éthique et d’objectivité qu’exige le métier. Avec une sorte d’explication de texte, en l’occurrence les diverses rubriques et site appelé à passer à la vitesse supérieure dès la rentrée.

عد أكثر من خمسين عاماً في مهنة الصحافة،الكاتب الصحفي ايلي مصبونجي رئيس جمعية “تريلوغ” الفرنسية للحوار بين فرنسا وأوروبا والشرق والرئيس الفخري لجمعية الصحافة الأجنبية في فرنسا، ومراسل صحيفة “لوريان لوجور” اللبنانية الناطقة بالفرنسية في باريس، يقدم في هوى الأيام موقعه الإخباري التحليلي الجدي “تريلوغ نيوز”..

  • .

    Eurppean Heritage Days 2019: “Arts and Entertainment” Strasbourg, 9 August 2019 The European Heritage Days, a joint initiative of the Council of Europe and the European Commission since 1999, are the most widely celebrated participatory cultural events shared by the inhabitants and visitors of Europe. The pan-European nature of this [...]
  • .

    A voir sur ARTE -Terrorisme islamique : la haine du patrimoine

    Terrorisme islamique : la haine du patrimoine 2015 – Réalisation : Georg Graffe, Heike Schmidt, Kay Siering 43 min – Disponible du 09/08/2019 au 07/09/2019 Le premier choc a eu lieu en 2001 avec la destruction des bouddhas de Bamiyan. Depuis, les fondamentalistes islamistes n’ont cessé de s’en prendre aux [...]
  • .

    LE CANCER ISLAMISTE S’INCRUSTE DANS LE MONDE par Renaud Girard

    LE CANCER ISLAMISTE S’INCRUSTE DANS LE MONDE par Renaud Girard Presque une génération a passé depuis les attentats islamistes du 11 septembre 2001 à New York et Washington. A l’époque, du fait d’un nombre comparable de victimes américaines, les analystes du monde entier avaient comparé cette attaque à celle du [...]
Par Elias MASBOUNGI

Grand événement en Turquie : Erdogan pose la première pierre d’une église syriaque.

Virage politique ou simple troisième round des « municipales » d’Istanbul ? dans l’histoire moderne de la Turquie.

L’événement est en tout cas de taille. Le Président Recep Tayyip Erdogan a posé la première pierre d’une église syriaque dans le quartier de Yesilkoy et l’importance de cet événement est double.

Le premier est qu’il s’agit du premier édifice de culte chrétien dans un pays où les églises sont fermées ou transformées et mosquées depuis l’avènement, en 1923, de la république de Moustafa Kemal Ataturk qui prônait curieusement la laïcité alors que l’empire ottoman entretenait, avec des hauts et des bas, des relations normales avec tous ses sujets.

Le deuxième point important de ce geste du Chef de l’Etat turc est le contenu de sa déclaration de circonstance lorsque, entouré par des prélats syriaques orthodoxes en tenue d’apparat, il a affirmé « C’est le devoir de la République turque de satisfaire les besoins d’espace de la communauté syriaque pour pratiquer son culte. Les Syriaques sont des enfants antiques de cette région. N’oubliez pas, ce pays appartient à tout le monde ; tous ceux qui y sont attachés sont des citoyens à part entière.

Il n’y a aucune barrière en politique, dans le commerce ou toute autre secteur en Turquie. J’espère que la construction, financée par les Syriaques eux-mêmes, une communauté qui compte 17.000 membres, sera achevée d’ici deux ans. »

Lorsque M. Erdogan était premier ministre, en 2009, il avait ordonné à la municipalité d’Istanbul de trouver un terrain pour l’église syriaque orthodoxe et le choix était tombé sur ce quartier périphérique chic de la ville.

Bonne nouvelle… Il était temps, peut-on dire mais s’agit-il d’un geste politique du Chef de l‘Etat turc à la suite de sa récente défaite électorale aux « municipales » d’Istanbul dont les résultats avaient été auparavant annulés ?

Ou d’une nouvelle inflexion de sa politique qui pourrait accroître ses chances d’être reconduit à la magistrature suprême ?

Entretemps, on n’aura pas manqué de remarquer cette préséance accordée aux communautés chrétiennes de Turquie avec les références historiques et les éloges qui s’imposent.

Embourbé dans la crise syrienne et engagé dans des parties de bras de fer avec les USA et des puissances régionales qui le laissent seul face aux Kurdes de Syrie, la position actuelle de M. Erdogan n’est guère enviable ;

Pour en revenir à son geste envers les Syriaques orthodoxes de son pays, il faudra attendre… et s’attendre de la part d’Erdogan à une véritable ouverture à l’intérieur. Par du concret…qui pourrait aborder la question des droits historiques dont il a lui-même parlé.

DERNIERES INFOS…………………

GEOPOLITIQUE

PRESS – MEDIA

TAPIS ROUGE : CINEMA ETC

Un certain regard sur le Moyen-Orient d’hier et d’aujourd’hui. En images : longs/courts métrages, fictions/documentaires, dessins animés/bandes dessinées, expositions photos.

==>Les différents “Cinémas arabes” – Source IMA

ECONOMIE

ENERGIES

ECOLOGIE – ENVIRONNEMENT

SCIENCES – RECHERCHES

SOCIETE

POURQUOI TRILOGUENEWS?

EN TROIS LANGUES

Certains articles feront l’objet en totalité ou sous forme de résumé d’une lecture en trois langues :

FLASHES – EXCLUSIF TRILOGUESNEWS

Intervention télévisée de Me Roger Eddé

EXPOSITION UNIVERSELLE DUBAI 2020

Syrie : Arab Reform Initiative مبادرة الإصلاح العربي

CULTURE/ART – PATRIMOINE – MODE

NEWS ENTREPRISES

ESPACE PARTENAIRES

Vous souhaitez être partenaires : Nous contacter

NOTRE POSITION : Relayer l’actualité méconnue ou ignorée par les grands médias de ce monde…

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique (…) le droit de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. » (Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée à Paris le 10 décembre 1948.) Survoler l’actualité et non y coller comme le font déjà plus ou moins bien les sites d’aujourd’hui. La commenter, bien sûr mais sélectivement en tenant compte de trois régions qui nous sont prioritaires, à savoir deux zones concentriques (France et Europe) et une troisième, plus large, l’Orient proche et moyen. Accompagner l’actualité par une étude approfondie d’événements, de situations ou de phénomènes méconnus ou ignorés par les grands médias de ce monde…Vous êtes un média et vous souhaitez publier une information ou un (e) journaliste souhaitant publier un article : CONTACTER LA REDACTION