Par Elias Masboungi

LES EMPIRES FRAPPENT A NOUVEAU

Au Levant et en Méditerranée, les empires ottoman et russe frappent à nouveau, après une longue partie d’échecs, sous l’œil critique d’un troisième (le Perse) qui excelle à ce jeu.

Ainsi, la Sainte Russie vole au secours de l’Orient chrétien et affronte la Turquie ottomane néo-musulmane avec, au premier rang, l’Iran chiite qui se contente pour l’instant de maintenir ses positions, exporter sa révolution et parer au danger israélien.

Ainsi, dans le nord-ouest du pays des Omeyyades, le président Erdogan fait reculer de facto la frontière turco-syrienne, remplaçant les populations kurdes de la zone par des Arabes relevant de ses supplétifs néo-islamiques et des réfugiés syriens triés sur le volet. Dans la région d’Afrine, la livre turque est en circulation, les programmes scolaires soumis à l’aval d’Ankara et l’électricité connectée au réseau turc.

Si Moscou semble laisser faire, c’est parce que selon lui l’heure de la grande négociation n’est pas encore venue et qu’il lui semble prématuré de disperser ses troupes solidement implantées dans le reste du pays.

Dans le sud-méditerranéen, en Libye une autre partie, non moins serrée se joue oppose les deux empires, le premier ayant conclu une 

solide alliance avec le «Gouvernement internationalement reconnu» de Fayez Sarraj délimitant les frontières maritimes et définissant la coopération pétrolière.

Là, Vladimir Poutine compte sur l’Egypte soutenue par les Emirats Arabes Unis et d’autres pays de la Péninsule Arabique qui n’ont pas encore oublié les affres du joug ottoman.

Ce face-à-face perpétue en fait l’antagonisme du siècle dernier créé par le dépeçage de l’empire ottoman lors du traité de Sèvres en 1920 (suivi il est vrai trois ans plus tard de la conférence de Lausanne proclamant la république d’Ataturk). Avec de l’autre côté la Russie Soviétique qui n’a jamais apprécié l’adhésion de la Turquie à l’OTAN ni oublié la sanglante confrontation de la première guerre mondiale et ses suites.

Une possible détente serait prévue en cas de grand deal Washington-Téhéran dont le corollaire porterait sur de nouvelles délimitations avec Moscou. Un arrangement qui tiendrait compte des souhaits de la Turquie consacrée aujourd’hui comme puissance régionale aux côtés de l’Egypte.

Un deal conditionné il est vrai par le maintien de Donald Trump à la Maison Blanche.

En attendant, beaucoup de sang et de larmes couleront encore dans cet « orient compliqué ».

GEOPOLITIQUE

PRESS – MEDIA

SOCIETE – RELIGIONS

TAPIS ROUGE : CINEMA & VIDEOS, ETC

Un certain regard sur le Moyen-Orient d’hier et d’aujourd’hui. En images : longs/courts métrages, fictions/documentaires, dessins animés/bandes dessinées, expositions photos.

==>Les différents “Cinémas arabes” – Source IMA

Les critiques d’Amorces

ECONOMIE

ENERGIES

ECOLOGIE – ENVIRONNEMENT

SCIENCES – RECHERCHES

News relayées par nos correspondants

Journaliste professionnel depuis 1986, a collaboré à une trentaine de publications en France. Membre de la FECO, federation europeen of cartoonists organisation, il a représenté les dessinateurs de presse du Proche-Orient et d’Amérique Latine à l’UNESCO aux journées “des états généraux du dessin de Presse” le .

POURQUOI TRILOGUENEWS?

Triloguenews. com : traiter l’info autrement

Survoler l’actualité et l’encadrer d’analyses, de commentaires, de décryptages pour perpétuer les valeurs de probité, d’indépendance, d’éthique et d’objectivité qu’exige le métier.

عد أكثر من خمسين عاماً في مهنة الصحافة،الكاتب الصحفي ايلي مصبونجي رئيس جمعية “تريلوغ” الفرنسية للحوار بين فرنسا وأوروبا والشرق والرئيس الفخري لجمعية الصحافة الأجنبية في فرنسا، ومراسل صحيفة “لوريان لوجور” اللبنانية الناطقة بالفرنسية في باريس، يقدم في هوى الأيام موقعه الإخباري التحليلي الجدي “تريلوغ نيوز”..

EN TROIS LANGUES

Certains articles feront l’objet en totalité ou sous forme de résumé d’une lecture en trois langues :

Expo 2020 will now welcome the world on 1 October 2021

EXPOSITION UNIVERSELLE DUBAI 2020

CULTURE/ART – PATRIMOINE – MODE

ESPACE PARTENAIRES

Vous souhaitez être partenaires : Nous contacter

NOTRE POSITION : Relayer l’actualité méconnue ou ignorée par les grands médias de ce monde…

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique (…) le droit de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. » (Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée à Paris le 10 décembre 1948.) Survoler l’actualité et non y coller comme le font déjà plus ou moins bien les sites d’aujourd’hui. La commenter, bien sûr mais sélectivement en tenant compte de trois régions qui nous sont prioritaires, à savoir deux zones concentriques (France et Europe) et une troisième, plus large, l’Orient proche et moyen. Accompagner l’actualité par une étude approfondie d’événements, de situations ou de phénomènes méconnus ou ignorés par les grands médias de ce monde…Vous êtes un média et vous souhaitez publier une information ou un (e) journaliste souhaitant publier un article : CONTACTER LA REDACTION