Égypte : plus de cent sarcophages intacts mis au jour à Saqqara

Sarcophages en bois exposés le 14 novembre 2020 à Saqqara, lors d'une présentation de plus d'une centaine de nouveaux monuments funéraires mis au jour dans la nécropole antique égyptienne (AHMED HASAN / AFP)

Égypte : plus de cent sarcophages intacts mis au jour à Saqqara, un mois après une précédente découverte spectaculaire

Les archéologues égyptiens poursuivent leurs découvertes stupéfiantes dans la nécropole antique de Saqqara, au sud du Caire. Ça en deviendrait presque banal. L’Égypte a dévoilé samedi 14 novembre une centaine de sarcophages vieux de plus de 2000 ans en parfait état, découverts dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire, le plus grand “trésor” mis au jour dans le pays depuis le début de l’année.

Les cercueils en bois scellés, dévoilés en fanfare au cours d’une cérémonie, appartenaient à des hauts responsables de la Basse époque (entre 700 et 300 ans av. J.-C.) et de la période ptolémaïque (323 à 30 avant J.-C.). Ils ont été découverts dans la nécropole où une soixantaines de sarcophages intacts et vieux de plus de 2.500 ans avaient déjà été dévoilés début octobre, succédant à d’autres mises au jour en septembre…

Des “puits funéraires” où les fouilles se poursuivent

“Saqqara n’a pas encore révélé tout ce qu’elle recèle. C’est un trésor”, a affirmé Khaled el-Enani, ministre égyptien du Tourisme et des Antiquités, lors de la cérémonie. Le site de Saqqara, qui se trouve à un peu plus de quinze kilomètres au sud des pyramides du plateau de Guizeh, abrite la nécropole de Memphis, la capitale de l’Égypte ancienne. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

LIRE LA SUITE