FLASH : Un général retraité explique…

Un général retraité explique que les armes chimiques ne sont utilisées qu’en position de défense désespérée et qu’il est contraire à toute logique d’en faire usage lors d’une attaque. La raison en est toute simple. « On ne va pas polluer une zone qu’on veut occuper », déclare l’officier qui a fait les plus grandes écoles d’état-major de France et des USA. Il parlait bien évidemment des informations prêtant à l’armée syrienne, il y a quelques mois, d’attaquer à l’arme chimique un village des environs d’Idlib en Syrie. Une poche de résistance où des rescapés de Daech se battaient à mort. Par contre ajoute le général, les forces du régime syrien ont pu lâcher toutes sortes de gaz prohibés lorsque, il y a quelques années, la capitale syrienne était sérieusement menacée par des groupes terroristes solidement implantés dans la zone marécageuse de la « Ghouta » voisine.