4 au 29 juin 2019 : SYRIE-IRAK PATRIMOINE EN DANGER exposition ALÂTHAR, Seul(e) après Daesh à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris

Le temple de Bêl détruit à l'explosif par l'État islamique / The temple of Bel is destroyed by the Islamic state

SYRIE-IRAK PATRIMOINE EN DANGER

Exposition de Lara-Scarlett Gervais  “ALÂTHAR, Seul(e) après Daesh” à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris

Exposition du 4 au 29 juin – Vernissage le 13 juin 2019 à 18h30.

Le temple de Bêl détruit à l’explosif par l’État islamique / The temple of Bel is destroyed by the Islamic state

Les photographies réalisées par Lara-Scarlett Gervais lors de son séjour de plus de six mois entre la Syrie, le Kurdistan irakien et l’Irak en 2016, montrent la fragilité du patrimoine culturel plurimillénaire face aux ravages du terrorisme.

Ayant participé, en autres, à l’évacuation du Musée de Palmyre, Lara-Scarlett Gervais rend hommage par ses photographies aux archéologues, chercheurs et gardiens des sites historiques qui ont protégé les trésors culturels de la région. C’est un témoignage à la fois sur le patrimoine de la région et sur sa place dans la vie des communautés chrétienne, sunnite, chiite, yézidie, kurde, etc., que Lara-Scarlett Gervais a rencontrées.

L’exposition vise à sensibiliser les gens à la protection du patrimoine comme appartenant à un tout avec l’éducation, la liberté de pensée et la dignité humaine.

Venez découvrir un témoignage photographique émouvant et intimiste en compagnie de son auteur, la voyageuse-photographe Lara Scarlett Gervais, ainsi que de son association HERITAGE & CIVILISATION pour le vernissage de l’exposition “ALÂTHAR, Seul(e) après Daesh”. L’occasion unique de s’immerger au coeur des problématiques actuelles touchant aussi bien la destruction que la reconstruction de ce patrimoine syrano-irakien en danger.

INSCRIPTION – CONTACT 

HERITAGE & CIVILISATION
5 rue des moines, 75017 Paris
contact@heritagecivilisation.com

 

 


L’ association s’est donnée pour mission de transmettre le patrimoine de manière vivante et pédagogique. Elle est constituée d’une équipe de bénévoles provenant d’horizons variés : étudiants, archéologues, photographes, historiens, juristes, ingénieurs, entrepreneurs qui mettent à la disposition de l’association leurs compétences dans des domaines variés. Réunis par une même passion : sauvegarder le patrimoine comme lien entre les hommes, et ayant tous la volonté d’œuvrer pour la paix. L’association vient également d’être accréditée Club membre Français pour l’UNESCO.

Vous êtes alertés par les médias de la dégradation mondiale du patrimoine, un million d’espèces animales et végétales, risquent de disparaître à brève échéance de la surface de la Terre ou des fonds marins, des hectares de forêts sont malheureusement déjà partis en fumée. Nous faisons face à la destruction des sites antiques en Syrie et en Irak et dans le Monde. Nous sommes aujourd’hui en France touchés par l’incendie qui a détruit Notre Dame de Paris. Nous nous devons d’être acteur face à ces destructions.

L’association Héritage & Civilisation a décidé de réagir contre ces destructions en créant  un programme original de sauvegarde et de sensibilisation à portée internationale : Le programme ODYSSÉE.

L’image et le Numérique au coeur d’un programme éducatif d’échange international pour la sauvegarde du patrimoine.

Le programme ODYSSÉE a pour ambition d’encourager  des jeunes de 10 à 13 ans, de classes du monde entier, à se projeter comme futurs acteurs et décideurs de la préservation du patrimoine culturel et naturel.

L’IMAGE : UN OUTIL PEDAGOGIQUE INCONTESTABLE

Il propose la création de contenus audio-visuel et de bandes dessinées témoignant du patrimoine de proximité de classes du monde. Les témoignages seront partagés entre les classes participantes afin de permettre des échanges via une plateforme. Libres de droits, les témoignages seront également rendus publics sur les réseaux sociaux, et pourront être utilisés par les organismes promouvant le patrimoine culturel et naturel et encourageant sa préservation. Les classes lauréates se verront attribuer un prix remis par l’Association Héritage et Civilisation, après une présentation de leurs travaux devant un jury composé de personnalités.

PARTENAIRE : ANGOULÊME, CAPITALE MONDIALE DE LA BANDES DESSINÉES 

Avec la création en 1974 du Festival International de la Bande Dessinée, un éco-système autour de la Bande Dessinée et de l’image s’est développé dans la ville d’Angoulême, auteurs dessinateurs, illustrateurs, scénaristes, coloristes, éditeurs, enseignants… Un Campus de l’image s’est alors développé avec aujourd’hui 12 écoles supérieures spécialisées.

En 1990, le Ministère de la Culture implante le Centre National de la Bande Dessinée International. Progressivement, la planche à dessin laisse place à l’image qui s’anime dans des productions internationales comme Kirikou ou dans des jeux vidéos.

La Ville, son agglomération et le département ont toutes les compétences et les ressources pour nous accompagner sur ce projet qu’ils soutiennent fortement.

Messieurs Blanquer et Riester se sont d’ailleurs déplacés au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême en janvier dernier où était présentée l’exposition ODYSSÉE.

C’est en posant ensemble les premières pierres du Programme ODYSSÉE que nous offrirons un espace de créations aux jeunes scolarisés du monde.

Cette jeunesse à laquelle une mission sera désormais confiée, toujours défendre la culture et notre nature comme une première réponse face à la folie des hommes.


Lara-Scarlett Gervais

Lara-Scarlett Gervais. Après avoir suivi des études en archéologie à la Sorbonne et à l’Ecole du Louvre, depuis plusieurs années Lara-Scarlett arpente le globe. Elle laisse les rencontres guider ses voyages. Elle a choisi d’étudier l’archéologie, en pensant que de connaître les civilisations passées serait une clef de compréhension de nos sociétés. En voyageant et au contact des populations locales elle s’est passionnée pour l’ethnologie et la photographie.

En avril 2016, Elle travaille sur la réalisation d’un documentaire sur tous les déplacés de la plaine de Ninive (yezidis, chrétiens, musulmans). LIRE LA SUITE