Mohsen Fakhrizadeh : Scientifique assassiné en Iran, acteur-clé du programme nucléaire

Hommage à Mohsen Fakhrizadeh dans les rues de Téhéran, le 30 novembre 2020. — ATTA KENARE / AFP

France24 : qui était Mohsen Fakhrizadeh, le physicien nucléaire assassiné ?Iran : qui était Mohsen Fakhrizadeh, le physicien nucléaire assassiné ?

Mohsen Fakhrizadeh, le scientifique iranien dont l’assassinat vendredi est attribué à Israël, fait partie de ces hommes qui accèdent à une notoriété posthume. Mais les hommages rendus ce week-end, notamment celui du ministre de la Défense qui le considérait comme son vice-ministre, montrent à quel point le physicien n’était pas un illustre inconnu.

Sans ce drame, le scientifique “aurait pu rester inconnu”, a déclaré le ministre de la Défense, le général Amir Hatami, incapable de retenir ses larmes devant la dépouille du scientifique “martyr”, lundi 30 novembre. “Mais aujourd’hui, celui qui n’était jusque-là qu’une idole pour ses étudiants et collègues est révélé au monde entier”, a-t-il ajouté.

Mohsen Fakhrizadeh était loin d’être un anonyme aux yeux des autorités iraniennes. Le physicien avait rencontré le guide suprême iranien Ali Khamenei en janvier 2019, comme en témoignent des photos officielles diffusées après son décès. Le chef d’état-major des forces armées, le général de division Mohammad Baghéri, a promis qu’une “vengeance terrible” s’abattrait sur ses assassins.

L’assassinat du scientifique, qui circulait dans une voiture blindée et bénéficiait d’une escorte armée, est aussi la preuve de sa notoriété. Les autorités iraniennes mettent en cause Israël et les Moujahidines du Peuple et qualifient l’attaque d'”opération complexe” avec un “style et [une] méthode complètement nouveaux”.

Le ministre de la Défense a présenté Mohsen Fakhrizadeh comme son vice-ministre et chef de l’Organisation de la recherche et de l’innovation en matière de défense (Sépand, selon l’acronyme en persan). Quel rôle exact jouait ce physicien nucléaire à la barbe grisonnante, aux épaules carrées et bedonnant, âgé de 59 ans selon la presse iranienne ?

LIRE LA SUITE