l’issue de la visite en France du Premier ministre de la République d’Irak, Mohammed Chia AL-SOUDANI

À l’invitation du Président de la République, le Premier ministre de la République d’Irak, M. Mohammed Chia AL-SOUDANI, a effectué une visite officielle en France les 26 et 27 janvier 2023. Cette visite a été l’occasion de réaffirmer les liens d’amitié profonds qui unissent la France et l’Irak, et leur nature stratégique.

Les deux parties ont réaffirmé la richesse et la diversité du partenariat, et à cet égard, un traité de partenariat stratégique a été signé afin de renforcer les relations bilatérales et d’établir un cadre formel et permanent pour la relation diversifiée et globale dans divers domaines de coopération.

Le Président de la République et le Premier ministre ont condamné les attaques qui portent atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Irak, d’où qu’elles viennent. Ils ont évoqué la guerre en Ukraine et ses conséquences.

Le Président de la République et le Premier ministre ont affirmé ensemble leur engagement à poursuivre les travaux de la Conférence de Bagdad pour la Coopération et le Partenariat en vue de mettre en œuvre, en lien avec leurs partenaires, des initiatives de coopération dans la région.

Le Président de la République a assuré le Premier ministre de la volonté de la France de se tenir aux côtés du gouvernement irakien aussi longtemps que celui-ci le souhaitera afin de lutter contre le terrorisme de Daech. Le Premier ministre irakien a remercié la France pour son engagement, aux côtés des forces de sécurité irakiennes, et en faveur de la stabilité et de la sécurité de l’Irak, et a souhaité renforcer la coopération bilatérale de défense.

Le Président de la République a salué l’engagement du Premier ministre irakien et de son gouvernement en faveur de la lutte contre la corruption, nécessaire au renforcement du lien de confiance entre l’État et le peuple irakiens. La Première ministre a indiqué à son homologue irakien la disponibilité de l’Agence française anticorruption pour coopérer avec les organismes irakiens compétents, en particulier la Commission fédérale de l’intégrité de la République d’Irak. En conséquence, un protocole d’accord a été signé entre la Commission fédérale de l’intégrité de la République d’Irak et l’Agence française de lutte contre la corruption concernant la coopération bilatérale en matière de lutte contre la corruption.

Le Président de la République et le Premier ministre ont affirmé l’importance de la coopération franco-irakienne permettant d’améliorer l’accès des citoyens aux services essentiels en Irak en réponse aux attentes fortes de la population irakienne.

Les deux parties ont salué la coopération fructueuse dans le domaine de la santé à travers la création d’un centre médical financé par le Centre de crise et de soutien du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères à Sinjar. Un accord a été signé pour remettre formellement l’hôpital français de Sinjar aux autorités irakiennes à l’issue du projet. D’autres projets conjoints de coopération dans le domaine de la santé ont été évoqués, tels que le Centre de recherche et de soins médicaux de Mossoul à l’Université de Mossoul, l’hôpital Halabja, spécialisé dans le traitement des victimes d’armes chimiques, le projet de chirurgie cardiaque à l’hôpital Nasiriyah, et la mise en place d’ateliers de formation communs dans le domaine de la santé mentale entre l’Université de Lorraine et l’Université de Mossoul.

Dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, le Président de la République a annoncé la mise en place d’un projet d’appui à la recherche universitaire et à la formation en matière d’irrigation durable afin de trouver des solutions alternatives répondant à la raréfaction des ressources en eau. Le Président de la République a exprimé la volonté de la France de développer la coopération avec le ministère irakien des Ressources en eau, notamment à travers l’étude du projet de cartographie des ressources en eau mené par Airbus Defence and Space. Les projets de l’Agence française de développement dans plusieurs gouvernorats irakiens ont également été évoqués.

Les deux parties ont souligné la nécessité de travailler pour assurer que les femmes jouent un rôle de premier plan dans divers domaines. Elles ont également évoqué la nécessité d’intensifier les efforts pour lutter contre le changement climatique et d’atténuer ses dommages à l’environnement irakien et régional, ainsi que la volonté de créer un organe de coopération régionale dans la lutte contre la désertification et les tempêtes de sable

Le Président de la République et le Premier ministre ont souhaité porter plus haut la coopération franco-irakienne au bénéfice de l’accès de tous les Irakiennes et Irakiens aux services publics de l’énergie et des transports.

À cet égard, ils ont réitéré leur engagement de faire aboutir les grands projets engagés concernant des infrastructures de réseau en Irak, qui s’appuient sur les savoir-faire français, notamment les projets en cours pour la rénovation du réseau électrique irakien et l’interconnexion électrique avec la Jordanie, ainsi que le projet de construction d’un métro aérien à Bagdad. Dans cette perspective, ils se sont engagés à faire bénéficier l’Irak de l’expertise et des efforts d’entreprises françaises telles que GE Grid France, Schneider Electric, et Alstom.

S’agissant des énergies alternatives, ils ont manifesté leur engagement dans la mise en œuvre du projet multi-énergies de TotalEnergies, qui confirme la volonté de l’Irak de fournir une énergie issue de sources renouvelables et respectueuses de l’environnement, en s’appuyant sur l’énergie solaire et en investissant dans le gaz associé pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Pour faciliter l’aboutissement de ces grands projets, la partie française a exprimé son engagement à prolonger les facilités de crédit export remboursables d’un montant d’un milliard d’euros, pour soutenir les entreprises françaises opérant en Irak. Enfin, les deux parties sont convenues de relancer le Forum des affaires franco-irakien afin de renforcer la coopération et les relations entre les communautés d’affaires des deux pays.

Reconnaissant que la richesse de l’Irak, berceau de grandes civilisations, s’exprime également à travers sa diversité et son histoire, les parties ont salué la coopération dense et ancienne en matière de préservation du patrimoine et des antiquités, qui concerne notamment les deux sites archéologiques de Larsa et de Khorsabad. Les deux parties sont convenues d’une déclaration d’intention conjointe entérinant leur volonté de poursuivre leur engagement pour la protection et la valorisation du patrimoine irakien, le développement muséal, la lutte contre le pillage des sites archéologiques et le trafic des biens culturels. Au-delà, ils ont souligné le dynamisme de la coopération culturelle, mise en œuvre notamment par l’Institut Français d’Irak.

Le Président de la République et le Premier ministre ont marqué leur souhait de renforcer le partenariat franco-irakien dans le domaine de l’enseignement supérieur en accroissant les échanges universitaires et la mobilité étudiante. Ils sont convenus d’œuvrer au doublement du nombre d’étudiants en France bénéficiant de bourses irakiennes, avec le soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Enfin, l’Institut national du Service public, en coopération avec le ministère irakien des Affaires étrangères, contribuera à la formation des fonctionnaires et diplomates irakiens.

Inondations en Libye : TotalEnergies mobilisée pour soutenir la population libyenne

Paris, 18 septembre 2023 – Suite aux inondations dévastatrices survenues en Libye la semaine dernière, TotalEnergies a répondu dès les premières heures de la tragédie à l’appel de la compagnie nationale libyenne National Oil Corporation et a mobilisé des moyens logistiques terrestres et aériens pour apporter une aide d'urgence pour les milliers de personnes affectées par la catastrophe dans la région de Derna, à l'est du pays.

A ce jour, TotalEnergies a expédié près de 50 tonnes de produits de première nécessité, notamment des fournitures médicales, des colis alimentaires dont de l’alimentation infantile, des kits d'hygiène, et des lampes solaires. Environ 50 tonnes additionnelles de produits de première nécessité seront envoyées au cours des prochains jours.

Cette opération est menée par une équipe dédiée de TotalEnergies, en coordination avec la National Oil Corporation et le Croissant Rouge, avec acheminement des produits par camion depuis Tripoli et par avion depuis Paris.