Le Yersin, premier super yacht à quai à Bordeaux pour un chantier de refit par Audrey Gleonec

Arrivée du super yacht Yersin dans le port de Bordeaux (photo GPMB)

Le Yersin, premier super yacht à quai à Bordeaux pour un chantier de refit

par Audrey Gleonec Géographe et archéologue du monde contemporain passionnée de photographie documentaire

Depuis quelques heures, le Yersin, un navire d’exploration polaire, est à quai dans

Arrivée du super yacht Yersin dans le port de Bordeaux (photo GPMB)

le port de Bordeaux. C’est le premier chantier pour la nouvelle filière locale de refit des super yachts, qui s’est implantée et structurée ces dernières années.

Arrivée lundi en début de soirée à Bordeaux, le Yersin en impose avec son profil atypique. Long de 77 m avec une structure en aluminium et en acier renforcé, c’est un navire d’exploration destiné aux régions polaires.

Sorti des chantiers de Concarneau en 2015, il a été conçu par son propriétaire François Fiat, ex dirigeant de Leader Price, pour être mis à la disposition de scientifiques, notamment du Musée océanographique de Monaco, un peu comme la Calypso du commandant Cousteau.

Le navire est à Bordeaux pour un arrêt technique comme le précise Exequiel Cano Lanza, architecte naval et PDG de la société CLYD, spécialisé dans la maîtrise d’œuvre et la gestion de chantier de refit (littéralement retapage de navires) : 

« L’armateur nous l’a confié pour mener divers travaux. Là on est en phase d’accueil du navire pour établir un diagnostic. »

Dans un premier temps, en effet, la société bordelaise va faire un état des lieux. Le navire restera donc à quai, au ponton Ariane durant cette phase de diagnostique. Il sera ensuite accueilli dans les installations du pôle naval du Grand Port maritime de Bordeaux, au poste 205 des bassins à flots pour procéder aux travaux. LIRE LA SUITE


Warning: Division by zero in /homepages/41/d757161299/htdocs/app757161588/wp-includes/comment-template.php on line 1439