Le Liban n’a pas d’âge 1920-2020, parution le 24 novembre 2020

Le Liban n'a pas d'âge

Le Liban n'a pas d'âgeLe Liban n’a pas d’âge 1920-2020, parution le 24 novembre 2020

Sylvie Andreu et Bernard Chauveau, respectivement coordinatrice de l’ouvrage et directeur général de Bernard Chauveau Édition ont le plaisir de vous annoncer la sortie le 24 novembre du livre “Le Liban n’a pas d’âge”

Cet ouvrage est le fruit d’un travail exceptionnel et inédit qui a mobilisé pendant près d’une année une trentaine d’artistes, auteurs et photographes libanais, toutes générations et sensibilités confondues. Une gageure lorsque l’on sait les crises sans précédent qui touchent le Liban, entre les soulèvements d’octobre 2019 et la destruction d’une partie de Beyrouth le 4 août 2020. Une onde de mort a tout soufflé. À l’abattement et à la colère succède aujourd’hui la rage de survivre.

En dépit de ces obstacles hors normes, cet ouvrage voit le jour, comme une urgence, pour témoigner de ce qu’auteurs et photographes ont à dire du Liban. « Ce livre arrive au bon moment pour qu’on se souvienne de la beauté du Liban et de son peuple », comme nous l’a exprimé l’un d’eux au lendemain du 4 août. Le Liban n’a pas d’âge est une oeuvre collective à l’occasion des cent ans de leur nation.

Au texte effervescent de Sabyl Ghoussoub « Le Liban n’a pas d’âge » succède une séquence émouvante d’archives photographiques que Georges Boustany, collectionneur, a choisies pour évoquer « la traversée du siècle ». Puis viennent les contributions, images et textes, de toute une génération de photographes, exposés dans les galeries et musées du monde entier et dont Tarek Nahas, lui aussi collectionneur, rappelle l’extrême richesse.

Le Liban n’a pas d’âge rend hommage à l’esprit de résistance qu’anime la création artistique dans un pays ravagé par toutes sortes de maux. Par leur engagement, leur courage et leur insatiable curiosité, les artistes deviennent des artisans de la paix.

DOSSIER DE PRESSE