Du marbre de Saint-Pons-de-Thomières pour reconstruire Notre-Dame

Du marbre de Saint-Pons-de-Thomières pour reconstruire Notre-Dame

Le propriétaire de la carrière de marbre de Saint-Pons-de-Thomières (Hérault), le libanais Iskandar Safa propose de faire un don de marbre à Paris pour reconstruire la cathédrale Notre-Dame. La marbrerie est notamment équipée de matériel moderne pouvant reproduire les statues de grande taille.

Le tombeau de Saint-Pierre au Vatican, les colonnes de la mosquée de Cordoue ou la chambre du roi au château de Versailles, le marbre de Saint-Pons-de-Thomières est présent dans plusieurs lieux emblématiques alors pourquoi pas à Notre-Dame de Paris? Le propriétaire de la carrière “Marbres de France” propose un don de marbre pour la restauration de la cathédrale et à sa demande, une lettre a été envoyée à Anne Hidalgo, la maire de Paris et à Franck Riester, le ministre de la Culture.

Une carrière exploitée depuis l’Antiquité

Iskandar Safa leur propose “le don, si le maître d’oeuvre en retient le concept, de toutes quantités de marbre pour les revêtements de sol, ornements, sculptures, mobiliers” en précisant que “ces fournitures et réalisations peuvent être réalisées dans leur marbrerie dotée d’équipements modernes et performants dont des robots équipés d’un système numérique et pouvant réaliser ou reproduire des sculptures et statues de très grande hauteur”. De cette carrière située dans l’ouest de l’Hérault et d’un gisement de 15.000 m3 par an, sont extraites “7 couleurs de marbre dont la palette chromatique permettrait une adaptation au projet de reconstruction”. À ciel ouvert, elle s’étend sur plus de 60 hectares.

Extrait depuis l’antiquité, la qualité et la richesse de sa palette de couleurs ont largement contribué à sa renommée jusqu’à le faire connaître sur les rives du Gange en Inde. Sadbhuja Das, directeur général du TOVP  (Temple Of the Vedic Planétarium), a passé commande de 450 tonnes de blocs de marbre rouge de Saint Pons. Le marbre entrera dans la décoration de ce temple gigantesque actuellement en chantier. Composé de trois dômes et de trois petites coupoles, il atteindra la hauteur de 113 m. Ce qui le situe juste entre Saint-Pierre-de-Rome (138 m) et Saint-Paul-de-Londres (111 m).