A l’invitation de la HALFA : FOUAD MAKHZOUMI BROSSE UN TABLEAU REALISTE DE LA SITUATION POLITIQUE, SOCIALE ET ECONOMIQUE

De G à D : Elias Masboungi, Fouad Makhzoumi

FOUAD MAKHZOUMI BROSSE UN TABLEAU REALISTE DE LA SITUATION POLITIQUE, SOCIALE ET ECONOMIQUE

A l’invitation de la HALFA (Hommes d’affaires franco-libanais en France) M. Fouad Makhzoumi, député de Beyrouth, a donné jeudi à Paris une conférence sur la situation politique et économique au Liban, les réformes et la lutte contre la corruption. Vaste sujet que Makhzoumi a développé avec réalisme devant une centaine de convives avec, au premier rang, l’ambassadeur du Liban, M. Rami Adwane.

Les thèmes principaux étaient les finances publiques et le budget de 2019 qui se fait attendre, les législations sur la transparence et la lutte contre la corruption posant par ailleurs des problèmes qui se posent aux jeunes qui partent une fois leur diplôme obtenu. Autre sujet traité, le problème que posent les réfugiés syriens et les commerces illégaux entre le Liban et la Syrie qui transitent par les 134 points de passage clandestins.

A l’heure des questions-réponses, le député de Beyrouth, qui est membre de plusieurs commissions parlementaires, a encouragé les jeunes du pays et d’outre-mer à faire bouger les choses, chacun dans son domaine et surtout en participation massivement aux prochaines législatives afin de porter à l’Assemblée un bloc de jeunes réformateurs.

Il s’est montré à ce sujet rassurant malgré le tableau plutôt sombre qu’il a brossé tout au long de son intervention, notamment la conjoncture financière, la dette publique, le rôle des banques et les orientations de la Banque du Liban.

Un certain optimiste également sur les possibilités d’obtenir des investissements étrangers et l’ouverture des entreprises libanaises sur les marchés étrangers.

Makhzoumi a dénoncé enfin les lenteurs de l’Exécutif à appliquer plusieurs dizaines de projets portant sur divers domaines et déjà approuvés par l’Assemblée.


Fouad Makhzoumi

Fouad Makhzoumi est un homme d’affaires libanais né à Beyrouth en 1952. Il est à la tête de l’entreprise Future Pipe Industries (FPI), un leader mondial de la fourniture de pipelines, spécialisé dans la fabrication de tubes composites en fibre de verre pour le transport de l’eau, du pétrole et du gaz.

Fouad Makhzoumi a fondé FPI en 1984. Il en est président exécutif depuis 2003. Il a été directeur général de 1986 à 2003 et l’est redevenu en 2011.

Il a créé la Fondation Makhzoumi, une fondation à but non lucratif, en 1997.

Au Royaume-Uni, la famille Makhzoumi figure parmi les donateurs du parti conservateur. Résidente à Londres, la femme de Fouad Makhzoumi, May Makhzoumi, est un important soutien financier des tories.


Antoine Menassa président de l’Halfa

HALFA (Hommes d’Affaires Libanais de France) est une association loi de 1901, qui réunit des hommes et des femmes d’affaires français d’origine libanaise ou s’intéressant au Liban et la région du Moyen-Orient. Fondée en France en 2009, l’association est membre de l’Union Libanaise Culturelle Mondiale (ULCM). EN SAVOIR PLUS


Warning: Division by zero in /homepages/41/d757161299/htdocs/app757161588/wp-includes/comment-template.php on line 1439