RFI – Algérie: peut-on refonder le système économique? Par Olivier Rogez

Manifestation contre le gouvernement de transition, à Alger, le 1er novembre 2019. REUTERS/Ramzi Boudina

Algérie: peut-on refonder le système économique?

Par Olivier Rogez –
Manifestation contre le gouvernement de transition, à Alger, le 1er novembre 2019. REUTERS/Ramzi Boudina

Si les Algériens réclament depuis février dernier de profonds changements politiques, beaucoup souhaitent aussi voir le système économique changer radicalement. La caste au pouvoir depuis l’indépendance a mis en place un système de captation des ressources et des richesses, qui se traduit par une corruption endémique, et un détournement des richesses au profit d’un petit nombres d’acteurs.

En Algérie, l’État est un acteur économique puissant. Il gère non seulement les rentes pétrolières et gazières, mais de plus il a créé autour de lui un système d’alliances et d’ententes avec les grands patrons du secteur privé. Un système clientéliste, selon Brahim Oumansour politologue à l’Iris, l’Institut de relations internationales et stratégiques.

« La mainmise et le contrôle de l’état sur l’économie encouragent ce genre de clientélisme. L’ensemble des dirigeants, pour ne pas dire tous, sont globalement liés. Par exemple, les groupes les plus puissants comme ceux d’Ali Haddad et d’Issa Rebrab sont directement liés ou bien doivent leurs richesses à des liens tissés avec de hauts responsables politiques, mais aussi des dirigeants de l’armée. »

► À écouter aussi En Algérie le blocage politique grippe l’économie

« Une vraie revendication populaire » LIRE LA SUITE


Warning: Division by zero in /homepages/41/d757161299/htdocs/app757161588/wp-includes/comment-template.php on line 1439