France : Visite d’Etat Michel AOUN, jour II

Paris, d’Elie MASBOUNGI

Les temps forts du Jour II de la visite d’état en France du Président Michel Aoun étaient la réception donnée en son honneur à l’hôtel de ville par la maire de Paris, Mme Anne Hidalgo, son entretien avec le premier ministre, M. Edouard Philippe et la grande réception donnée le soir au « Pré Catelan » par l’ambassade du Liban.

Mais cela ne réduit pas l’importance des autres activités figurant au programme du Chef de l’Etat libanais, à savoir le déjeuner donné en son honneur par le Président du sénat, M. Gérard Larcher, grand ami du Liban et sa rencontre avec M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères qui lui a rendu visite à son lieu résidence, au Plaza Athénée.

La réception à l’hôtel de ville de Paris a été marquée par le discours du Président, en réponse à une allocution de bienvenue de Mme Hidalgo qui a souligné la vitalité du peuple libanais et de la ville de Beyrouth en particulier.

Elle a également évoqué la  récente victoire de l’armée libanaise sur les terroristes de Daech et rappelé l’attachement des Libanais à la francophonie avant de parler de l’accueil au Liban des réfugiés syriens, accueil qui force le respect, a-t-elle souligné.

Mme Hidalgo a ensuite évoqué le soutien du Liban à la candidature de Paris aux jeux olympiques de 2024.

Pour sa part, le Président Aoun a rappelé que Paris et Beyrouth sont un lieu de brassage de civilisations et que ces deux villes   mènent le même combat pour protéger les valeurs de paix, de liberté et de démocratie.

« Nous venons de gagner une bataille décisive contre Daech »  a poursuivi le Président qui a ajouté : « Nous dédions cette victoire à toutes les victimes des attentats de Paris, Barcelone, Londres et d’autres  pays encore dont la liste semble sans fin.

Et le Chef de l’Etat d’ajouter : « Notre priorité restera l’investissement dans les ressources humaines et tout particulièrement dans le secteur de l’éducation, de l’enseignement et de la connaissance, ce qui contribue à former des générations sur lesquelles il est possible de compter pour garantir l’avenir du Liban auquel nous aspirons tous.

Il a également rappelé l’attachement du Liban à la francophonie et remercié la ville de Pais pour son aide à Beyrouth et en particulier l’aménagement de la « Maison Jaune ».

En fin de matinée, M. Aoun a effectué une visite au Sénat où il a été accueilli par le président Gérard Larcher qui a donné un déjeuner en son honneur. Les entretiens entre le Président libanais et les sénateurs ont porté sur diverses questions   bilatérales et la situation au Liban et dans la région. Des discours d’une haute portée ont été prononcés par les présidents Aoun et Larcher. Le premier affirmant qu’il se trouve en France  dans le cadre de ses efforts visant à servir et à protéger les intérêts libanais et le second saluant l’action de son hôte pour avoir « rétabli les institutions après de longues batailles menées au nom de la souveraineté ».


Warning: Division by zero in /homepages/41/d757161299/htdocs/app757161588/wp-includes/comment-template.php on line 1439