Communiqué : Total et ses partenaires lancent un simulateur nouvelle génération et open-source

Credits Reuters

Total et ses partenaires lancent un simulateur nouvelle génération et open-source pour le stockage géologique du dioxyde de carbone

Paris, 10 novembre 2020 – Après plus de deux ans de recherche conjointe, Total, le laboratoire national Lawrence Livermore du département de l’Énergie des États-Unis (LLNL) et l’université de Stanford lancent GEOSX, un simulateur open-source dédié au stockage géologique à grande échelle du dioxyde de carbone (CO2).

GEOSX est le fruit d’une équipe commune d’une trentaine de personnes rassemblant les trois partenaires. Il met en œuvre des nouvelles technologies de pointe dans les domaines du calcul haute performance et des mathématiques appliquées visant à améliorer la gestion et la sécurité du stockage géologique duCO2. Ses performances de calcul sont à ce jour inégalées.

La nature open-source de GEOSX vise à assurer un haut niveau de transparence, de partage et de soutien à la communauté afin d’ouvrir la voie au développement à grande échelle des technologies de capture, d’utilisation et de stockage du carbone (CCUS).

«Nous sommes fiers du développement de GEOSX, qui est le premier outil permettant la simulation de stockage géologique du CO2 à l’échelle de la gigatonne. Les chercheurs de Total ont apporté leur expérience du calcul haute performance et des géosciences. L’accès libre du code source permet à présent à la communauté scientifique d’accélérer le développement de la filière du CCUS»,a déclaré Marie-Noëlle Semeria, directrice R&D de Total.«GEOSX positionne Total, la laboratoire national Lawrence Livermore et Stanford en leaders technologiques dans la simulation de stockage géologique du CO2, un enjeu majeur pour atteindre la neutralité carbone.»

Lire le communiqué de presse en entier