LA FRANCE AVEC LE LIBAN JUSQU ‘AU BOUT

La conférence de vendredi à Paris :LA FRANCE AVEC LE LIBAN JUSQU ‘AU BOUT

Paris, d’Elie MASBOUNGI

En prenant l’initiative de réunir ce vendredi à Paris le groupe international de soutien au Liban, la France a tenu à prouver que sa solidarité avec le Liban, son attachement à la souveraineté et à la stabilité du pays du cèdre n’est pas un leitmotiv mais une réalité solidement ancrée dans la relation séculaire entre les deux pays.

Depuis sa visite impromptue de deux heures à Riyad où Saad Hariri était retenu contre son gré (et cela ne faut plus aucun doute depuis, selon les milieux français bien informés) le Président Emmanuel Macron a annoncé la couleur. Paris entend accompagner le Liban jusqu’à ce qu’il retrouve sa place prépondérante sur l’échiquier moyen-oriental. « Contre vents et marées » clame un proche l’Elysée qui évalue à leur juste intensité les difficultés que doit encore surmonter le Liban ajoutant que cette fermeté française a trouvé sa source lors des entretiens entre les Présidents Emmanuel Macron et Michel Aoun en visite d’Etat à Paris il y a quelques semaines et qui ont convenu d’ouvrir une nouvelle page dans les relations entre leurs pays. Une page qui met fin au « flottement » constaté lors du mandat Hollande-Fabius et qui veut faire du Liban une base avancée de lutte contre le terrorisme qui n’a pas fini de menacer l’Europe et le monde. « En dépit des thèses américaines qui veulent affubler le « Hezbollah » d’une étiquette terroriste qui ne lui sied pas », affirme un diplomate français qui a occupé de hautes fonctions au Proche Orient et à l‘administration centrale.

La conférence de Paris prévue pour ce vendredi et qui réunira aux côtés des délégués des pays membres permanents du conseil de sécurité des Nations-Unies et d’autres pays amis du Liban, permettra à la diplomatie française de sensibiliser la communauté internationale sur l’importance d’un Liban pôle de stabilité et de modération dans une zone livrée aux démons du fanatisme.

Tel serait le pari d’Emmanuel Macron qui est parfaitement conscient de l’énormité de sa tâche et qui s’attelle déjà à calmer les ardeurs des fanatiques et autres va-t-en-guerre de l’intérieur et de l’extérieur.    

A propos Elias Masboungi 253 Articles

Elias Masboungi, Journaliste depuis 1965.

Président de TRILOGUE F.E.O., directeur de la publication et rédacteur en chef de TRILOGUENEWS.COM

A débuté sa carrière au Journal “Le Soir” à Beyrouth, ensuite comme rédacteur puis correspondant en France à Paris jusqu’à ce jour du journal libanais en langue française “L’Orient-le-Jour”, premier média national libanais.

Président de l’Association de la Presse Etrangère – APE en 2001 et 2002, co-fondateur du Centre de la Presse Etrangère (CAPE) puis Président d’honneur de l’APE depuis 2003.