Covid-19 : une aubaine géopolitique pour terroristes et trafiquants en Méditerranée et au Moyen-Orient

Covid-19 : une aubaine géopolitique pour terroristes et trafiquants en Méditerranée et au Moyen-Orient

Le professeur Pierre RAZOUX, de l’IRSEM, juge qu’au Moyen-Orient, les gagnants de la crise du Covid sont les terroristes, les trafiquants et les régimes autocratiques. Laissant le champ libre à la Chine, avec une Europe absente, la crise sanitaire fragilise de nombreux pays, dont le Liban, la Jordanie, l’Egypte ou l’Algérie. Les sénateurs appellent l’Europe à réinvestir cette zone cruciale pour sa sécurité.

La vidéo de cette audition peut être consultée sur le site du Sénat 

Ou écouter l’intervention ci-après à partir de 12’35 :

Le tableau saisissant d’un Moyen-Orient sous pression sanitaire et stratégique a été dressé au Sénat par le professeur Pierre Razoux, Directeur de recherche à l’IRSEM et Directeur-associé de recherche à la Fondation méditerranéenne d’études stratégiques. La crise du Covid-19 est une aubaine pour les acteurs les plus résilients : trafiquants en Méditerranée, mouvances djihadistes dans l’ensemble de la zone, régimes autocratiques.

Cette crise aura des conséquences géopolitiques durables. Dans la compétition pour écrire le monde d’après, le retrait américain et l’absence européenne laissent le champ libre à la Chine. L’Europe, face aux grand acteurs décomplexés (Chine, Russie) et aux ambitions des acteurs régionaux (Iran, Turquie), n’a ni approche coordonnée, ni plan global.

Les sénateurs ont fait part de leurs inquiétudes sur la situation très préoccupante du Liban, la cessation de paiement affaiblissant considérablement un pays où l’influence de l’Iran ne cesse de se renforcer. Le professeur Razoux a indiqué combien la Jordanie, l’Egypte et l’Irak étaient fragilisés, mais aussi l’Algérie, notamment par la baisse des cours du pétrole.

Dans ce contexte troublé, les regards se tournent vers les Etats-Unis, où l’élection présidentielle du 5 novembre prochain pourrait rebattre les cartes.

A l’issue de l’audition, Christian Cambon (Les Républicains, Val‑de‑Marne), Président de la commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat, a rappelé l’importance de cette zone pour la France : « La rive sud de la Méditerranée et le Proche et Moyen-Orient sont notre voisinage direct : ce qui s’y passe a nécessairement des conséquences politiques, économiques et de sécurité pour l’Europe et pour la France. Mais la crise du Covid-19 illustre à nouveau que nous sommes en retard pour définir une approche globale et concertée rassemblant les efforts de tous les pays européens. Si nous n’arrivons pas à définir rapidement des actions communes dans cette région si sensible, nous ne pourrons pas défendre nos intérêts face aux acteurs mondiaux ».

L’activité du Sénat se déroule dans le strict respect des conditions sanitaires dictées par la nécessité d’enrayer la pandémie du COVID-19. Retrouvez sur l’Espace presse les travaux des commissions et délégations du Sénat

Contact presse : Direction de la communication DU SENAT
Jean-Christian LABIALLE  • presse@senat.fr • +33 1 42 34 25 51


Pierre RAZOUX dirige le domaine  Espace euratlantique – Russie – Moyen-Orient à l’IRSEM. Il a dirigé auparavant le programme « Afrique du Nord / Moyen-Orient » au Collège de Défense de l’OTAN, à Rome, après avoir été chargé de missions à la Délégation aux Affaires Stratégiques et avoir servi trois ans au sein de la division politique du Ministère de la Défense britannique. Ancien auditeur de la 67e session nationale de l’IHEDN, il a une expérience pratique du terrain, de la géopolitique et des négociations internationales. Expert reconnu du Proche et du Moyen-Orient, spécialiste des conflits contemporains, il écrit pour la presse internationale, enseigne à Science Po Paris et à l’Ecole de Guerre et s’exprime régulièrement dans les médias. Il est l’auteur de nombreux ouvrages de référence, dont La guerre Iran-Irak – Première guerre du Golfe, (Perrin), dont la version anglaise (The Iran-Iraq War, publiée aux presses de Harvard) a été récompensée aux Etats-Unis par le prix du meilleur ouvrage 2016 décerné par la Society for Military History.

United Kingdom Great Britain

As research director, Pierre Razoux directs the pole “Regional Questions of the North” at the IRSEM. He previously led the program “North Africa / Middle East” at the NATO Defense College, in Rome, after being in charge of missions at the Delegation of Foreign Strategic Affaires and having served three years in the political division of the British Ministry of Defense. Previously an auditor of the 67th national session of the IHEDN, he has practical experience on the field, in geopolitics and international negotiations. An renown expert on the Near and Middle East and a specialist in contemporary conflicts, he wrote for the international press, taught at Sciences Po Paris and at the War College and regularly engages with the media. He is the author of numerous reference publications, such as La guerre Iran-Irak – Première guerre du Golfe, (Perrin), whose English version (The Iran-Iraq War, published in the Harvard Press) was acclaimed in the United States and earned him the title of best publication in 2016, awarded by the Society for Military History.


Warning: Division by zero in /homepages/41/d757161299/htdocs/app757161588/wp-includes/comment-template.php on line 1434