Edito du 16 mai 2019 : LE DUEL MACRON-LE PEN : POUR OU CONTRE « L’EUREXIT »

Par Elias MASBOUNGI

LE DUEL MACRON-LE PEN : POUR OU CONTRE « L’EUREXIT »

 

Cette drôle d’élection européenne est ressentie en France comme une sorte de troisième tour du scrutin présidentiel alors qu’Emmanuel Macron siège glorieusement depuis deux ans à l’Elysée.

Macron contre Le Pen ; beaucoup plus qu’une confrontation d’idées et de programmes sur une Europe de demain en tenant compte des leçons du passé et des aspirations des peuples.

Il y a certes des bribes de phrases porteuses de réformes et des mots critiques sur le passé récent et moins récent de cette communauté voulue par ses pères fondateurs, Charles de Gaulle et Conrad Adenauer, qui n’imaginaient probablement pas alors la famille nombreuse d’aujourd’hui.

Pour en revenir au duel franco-français, et au delà de ce qui en sera le vainqueur, il confirme la distanciation de la pensée socialiste par une droite nationale que l’on veut qualifier à tort d’extrême. De fait, qu’y a-t-il d’extrême lorsque l’on prône une préférence nationale salvatrice au moment où le vieux continent subit les coups de boutoir  conjugués de l’immigration clandestine et du terrorisme.

Et c’est justement cette logique qui – quel que soit le résultat de cette confrontation européenne – sortirait renforcée du scrutin du 25-26 mai 2019, date à retenir.

On peut dire en tout cas que la France n’a rien à gagner à voter pour ou contre Macron puisque l’enjeu est  bien plus important.

Construire l’Europe de demain c’est surtout élargir le champ de vision, réfléchir sur les  meilleurs  moyens d’anticiper et de surmonter les obstacles.

Autre choix, un « euroxit » concerté et  bien négocié.


Warning: Division by zero in /homepages/41/d757161299/htdocs/app757161588/wp-includes/comment-template.php on line 1439