20 octobre 2020 – 10 avril 2021

L’Exposition Universelle 2020 aura lieu à Dubaï, Emirats Arabes Unis, du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021. Le site de l’Exposition, avec une superficie de 438 hectares, est situé au Sud de Dubaï, près de l’aéroport international Al Maktoum.

Les Etats Membres du BIE ont élu les EAU comme hôte de l’Expo 2020 lors de l’Assemblée Générale du 27 novembre 2013, et l’Expo 2020 Dubai a été formellement enregistrée lors de l’Assemblée Générale du 25 novembre 2015.

L’Expo 2020 est organisée sur le thème, « Connecter les Esprits, Construire le Futur », un thème qui sera décliné en trois sous-thèmes – Mobilité, Durabilité, Opportunité aura 180 pays représentés, pour 25 millions de visiteurs attendus.

FRANCE-DUBAI 2020

«Nous voulons que l’innovation à la française soit vue comme une forme de lumière»

Le pavillon français. Pensé par l’Atelier du Prado Architectes et le cabinet Celnikier & Grabli, la lumière est au cœur de l’inspiration du Pavillon France, conçu comme une oasis d’où émerge littéralement un baldaquin de lumière. Le Pavillon France imaginé pour Dubaï se veut aussi « le plus durable jamais conçu » par notre pays pour une Exposition universelle. Constitué de « matériaux durables », il est quasi autonome en énergie grâce aux tuiles et écailles photovoltaïques qui le recouvrent et est doté d’une « micro station d’épuration » pour recycler les eaux usées et alimenter le réseau d’arrosage et les chasse d’eau des sanitaires. Il est enfin démontable et pourra être réutilisé à l’issue de l’événement. Mais impossible, pour l’heure, de connaître sa future vocation.

Le Pavillon France, qui sera déployé au sein de l’espace dédié à la mobilité sera « une plate-forme d’échanges politiques, intellectuels, économiques et culturels. Un lieu ou ensemble nous bâtirons des solutions durables », s’est enthousiasmée la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Brune Poirson, soulignant l’implication des 27 partenaires publics et privés.

Sur les 32 à 34 millions d’euros que devrait coûter ce pavillon, «showroom» des savoir-faire et technologies des entreprises françaises, 20 millions maximum seront apportés par l’Etat. Le reste devra être trouvé, probablement à 80 % auprès de sociétés privées et à 20 % auprès d’autres acteurs : institutions comme le CNES, fondations, collectivités locales. Parmi les grands groupes ou associations qui ont déjà répondu à l’appel figurent Renault, Engie, AT Kearney, Bureau Veritas, Paris-Ile de France capitale économique, ou encore l’incubateur de jeunes pousses Thecamp. D’autres devraient suivre, pas moins de 450 entreprises françaises ayant une filiale à Dubaï. Et des institutions culturelles et universitaires majeures présentes dans les émirats, comme le  Louvre Abu Dhabi ou la  Sorbonne Abu Dhabi.

Une société a été spécialement créée, la Cofrex (Compagnie française des expositions), chargée d’assurer la présence française dans toutes les Expositions universelles et internationales.

 

FRANCE-DUBAI 2020 :  TOUTES LES VIDEOS

LES THEMES – LES PAVILLONSLISTE DES PAYS