Un homme, une entreprise : “Euclyde Data Centers” ou l’ambition novatrice de Magdi Houry

un-homme-une-entreprise-euclyde-ou-lambition-novatrice-de-magdi-houry
Magdi Houry, président de Euclyde Data Centers
L’HOMME : Magdi Houry
L’ENTREPRISE : Euclyde Data Centers

Il n’échappe plus à personne que notre monde devient de plus en plus numérique, et qu’après l’or métal et l’or noir, la « Donnée », qu’elle soit privée ou publique, est devenue le nouvel or de notre époque. Ainsi s’expliquent les valorisations hors normes de ce que l’on appelle communément les GAFAM telles que Google, Apple, Facebook et autres…

Cela n’était cependant pas encore évident il y a une quinzaine d’années. Plus précisément en 2004, lorsque Magdi Houry, entrepreneur installé dans le sud-est de la France, eût l’idée de créer, pratiquement de rien, sa société Euclyde, devenue depuis le groupe Euclyde data Centers, leader des data centers régionaux en France, spécialisé dans le stockage et la protection des données de tous genres.

A l’époque, ni investisseurs ni banques ne voulaient y croire. Construire des immeubles à coup de millions d’euro pour y loger des serveurs informatiques semblait totalement injustifié et économiquement suicidaire. De plus, s’agissant d’une activité nouvelle, sans autre exemple concret sur lequel baser des comparatifs, l’affaire semblait encore plus risquée.

Peu importe, Magdi Houry y croyait, et en serial entrepreneur, décida de tout y miser allant jusqu’à s’endetter personnellement afin de pouvoir financer la construction de son premier site, sur le parc technologique de Sophia Antipolis près d’Antibes.

Ainsi un premier immeuble de 3.000 m2 vit le jour, et fût rapidement investi par d’importants groupes industriels français en quête de ce type de produits, mais également de PME et ETI de la région qui en avaient le besoin sans pour autant jusque-là trouver de solution adéquate sur le marché.

Et c’est ainsi que l’aventure démarra avec une croissance au rythme d’un nouveau site tous les deux ans. Ainsi naquirent des sites répartis sur tout le territoire à Besançon, Valbonne, Aix, Lyon, la Région Parisienne suite à l’acquisition du site de la banque HSBC, et enfin la construction du septième site toujours en cours, à Strasbourg.

La demande accélérant, et malgré le rythme soutenu du développement, il fallait faire encore plus vite ; doter l’entreprise, jusque-là détenue exclusivement par son fondateur, de moyens supplémentaires. Magdi Houry fit donc appel au groupe Crédit Agricole qui, séduit par le parcours de la société, y prit une participation minoritaire, mais suffisante pour garantir l’accélération du projet.

A ce jour, la société compte une trentaine de salariés pour environ deux cent clients, institutionnels pour la plupart, qui y ont recours pour y déposer leurs données de tous genres, financières, de santé, éducation, recherche, publiques, etc..

Par ailleurs, Euclyde est en discussion avec les fameux GAFAM qui s’y intéressent pour leur servir de points de relais régionaux.

Pour Magdi Houry, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir…