DEUX CONFERENCES A PARIS SUR LA SYRIE

DEUX CONFERENCES A PARIS SUR LA SYRIE DONT UNE IMMEDIATE : A LA RECHERCHE D’UNE « RESOLUTION CONSENSUELLE »

Paris, d’Elie MASBOUNGI

Comme pour bien dire que l’heure des frappes est révolue pour céder la place à l’action diplomatique, la France a confirmé hier qu’une conférence sur la Syrie se tiendra très prochainement à Paris selon la formule 5+1 (France, USA, Grande-Bretagne, Arabie Saoudite, Jordanie plus l’Allemagne), format déjà éprouvé en janvier dernier sans résultats consistants.

Selon une source proche du Quai d’Orsay, le moment présent est plus propice grâce aux  récentes frappes « ciblées » en territoire syrien et il s’agit à présent de trouver un projet de résolution « aussi consensuelle que possible » à soumettre aux participants et au Conseil de sécurité incluant la teneur des résolutions précédentes avec  une place prépondérante  à l’aspect humanitaire de la guerre syrienne et ses retombées sur les pays environnants.

Il faudra, a ajouté cette source, de pouvoir convaincre les Russes par des arguments nouveaux à avancer après les   récents bombardements tripartites visant les infrastructures de l’armement chimique du régime de Damas.

En matière de preuves sur la responsabilité de ce régime sur ses bombardement à l’arme chimique, le responsable poche du Quai d’Orsay a affirmé qu’il s’agit plutôt de  « certitudes » basées sur un travail d’un service de renseignements français fiable et efficace et de témoignages, photos et comptes rendus médicaux confirmés par l’OMS et portant sur l’emploi du chlore allié à d’autres matières disponibles car même l’emploi du clore seul en tant qu’armement  chimique devient interdit car ce c’est pas la nature du produit mais son emploi qui pose problème.

Enfin, on apprend que la diplomatie française s’attelle déjà aux préparatifs d’une autre conférence sur la Syrie dans quelques mois avec cette fois-ci la participation de la Russie, de l’Iran, de la Turquie et d’autres acteurs concernés par le problème syrien et susceptibles d’apporter quelque chose pour la recherche d’une formule de transition politique en Syrie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.